Il y a quelques années, je travaillais dans une des plus grandes collectivité territoriale de France. A cette époque, il était de bon ton de faire intervenir des grands cabinets conseil. Je travaillais dans le service de l’action économique et nous devions assister à la présentation d’une proposition par un des cinq grands du conseil qui ne s’appelait pas encore avec les deux initiales de ses fondateurs.

C’est le soir. Salle de réunion vitrée. Ambiance feutrée. Tout le monde en costume cravate. Une femme devait être présente dans cet univers encore très masculin. Air de circonstance des consultants – un senior et deux consultants juniors. Pas vraiment là pour rigoler. Ils présentent leur méthodologie – dont je n’ai gardé absolument aucun souvenir. Puis avec un air attristé, le consultant senior place le dernier transparent (et oui, on en était pas encore à l’époque moderne !) et affiche le budget de la mission. Ce dernier transparent est resté dans ma mémoire. Un prix de mission exorbitant s’affiche. Le consultant senior prend un air sérieux et indique qu’ils interviennent rarement pour de si petites missions mais qu’ils vont faire un effort pour travailler avec nous. Impressionnant ! Merci messieurs. La collectivité pour laquelle je travaillais n’a pas donné suite. Et je me souviens m’avoir dit, « Je ne serai jamais consultant »…

C’est une histoire vraie et c’est peut être pour cela que je présente comme conseil en mécénat et stratégie Fundraising et non comme consultant.

Et aujourd’hui, je pratique une activité de conseil en accompagnant les associations et les fondations, acteurs de l’intérêt général au service de la population. Avec l’expérience, j’ai compris que je pouvais inventer un métier, une façon de travailler qui me convienne et qui convienne à mes clients. J’ai développé une activité de conseil centrée sur la co construction d’une stratégie de développement entre le conseil qui apporte la méthodologie et l’équipe de l’organisation cliente qui détient les clés de la solution.

En tant que conseil, je suis convaincu qu’il faut rester humble, à l’écoute de nos clients, et se laisser surprendre par la richesse des réponses innovantes qui émergent de nos séances de travail en commun.

Articles connexes

Le monde du Fundraising

Olivier Durand-Evrard
Tél : 06 82 17 98 18